Topsites
Égaré dans ce vaste monde ?

Ici vous trouverez l'ensemble des sujets les lieux, l'histoire et tout ce qui peut être utile au jeu.


 

Partagez | 
 

 Comme au bon vieux temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elfe Sylvain

Tauriel
Feat : Evangeline Lilly


Messages : 47

Date d'inscription : 04/12/2015

Elfe Sylvain
MessageSujet: Comme au bon vieux temps   Lun 7 Déc - 20:10

Comme au bon vieux temps
Tauriel & Legolas


La forêt l’avait toujours fascinée. C’était un immense territoire qui semblait être inhospitalier. Elle l’avait parcouru longuement pendant sa vie. Elle avait chassé beaucoup de chose à l’intérieur de ces bois. Bref, elle avait fait des kilomètres à l’intérieur de cette forêt et on pouvait dire qu’elle la connaissait bien. Certes cette Forêt faisait peur. Elle était noire, d’où son nom mais elle y était né. Elle y avait grandie aussi. Il lui arrivait des fois de se demander si elle n’allait pas quitter la cité de Thranduil pour aller s’installer là-bas. Comment lorsqu’elle était petite. Mais les choses avaient changés, la forêt était devenue plus noire et elle doutait de la tranquillité qu’elle aurait si elle quittait les elfes pour s’enfoncer dans les profondeurs de bois. Mais cela ne l’empêchait pas de regarder la Forêt avec ce regard plein d’espoir.

Un soupir passa ses lèvres alors qu’elle entendait quelqu’un arriver derrière elle. Elle était montée dans les hauteurs de la cité. Elle aimait bien la tranquillité qu’elle ressentait la bas et elle avait une vue sur la cime des quelques arbres qui s’étendaient devant elle. Mais c’était aussi un endroit qui n’était pas caché et on pouvait la trouver assez rapidement. Ce qui s’était donc passé aujourd’hui. Quand elle voulait être un peu seule, Tauriel disparaissait, elle allait se cacher dans un recoin de la cité et n’en sortait que lorsqu’elle en avait envie. Mais elle avait voulu prendre un peu l’air...

-Tauriel, le Roi m’envoie vous donner ceci.  Tauriel, le Roi m’envoie vous donner ceci.
Un de ses sourcils se haussa alors qu’elle se retournait pour faire face à l’elfe que le roi avait diligenté. Elfe qu’elle avait déjà vu à plusieurs reprises. Enfin, elle avait déjà vu tous les elfes. Elle vivait avec tous ces elfes. La réflexion qu’elle venait de se faire était donc complétement ridicule. Elle ne répondit pas mais attrapa tout de même le papier que lui tendait l’elfe messager. Elle posa ses yeux sur l’écriture du Roi. On lui avait rapporté des mouvements suspects à quelques kilomètres de là et il lui demandait d’aller voir ce qu’il en retournait. Elle n’était plus Capitaine de la Garde mais le roi lui donnait toujours des missions à effectuer. Et Tauriel en était contente que le roi le fasse. Alors, oui, elle en était toujours à essayer de regagner sa confiance mais elle était sur la bonne voie. Elle savait que son écart de conduite durant la bataille des cinq armées avait brisé quelque chose dans la relation que les deux-là avait eu. Mais elle faisait en sorte d’arranger les choses.

Il avait déjà fait un pas vers elle quand il l’avait autorisé à rentrer à Aradhrynd. Et elle lui en était reconnaissante. Elle ne savait absolument pas ce qu’elle aurait fait si Thranduil et Legolas étaient rentrés sans elle. Dans l’état dans lequel elle était à l’époque, Tauriel aurait sûrement erré un peu avant de se poser quelque part sans plus bouger. Mais ils l’avaient ramenés avec eux et Tauriel avait pu panser ses plaies. Certes, son cœur n’était toujours pas guéri mais elle pensait maintenant à Kili sans que sa poitrine ne se serre trop fort et sans que ses yeux ne versent de larmes. C’était d’ailleurs une grande avancé pour elle et une sorte de guérison. Guérison qu’elle devait d’ailleurs aux mots du Prince et à ceux avisés du Roi. Étonnamment, les entendre essayer de l’aider dans son deuil fut un pansement bien plus efficace que des gestes.

Sa relation avec le fils du Roi... Sa relation avec Legolas était redevenue « normale » bien que ce mot ne puisse définir leur relation. « Normale » n’était pas un mot pour la définir et elle n’avait pas de mot à mettre dessus. Alors, elle ne savait pas si Legolas avait toujours des sentiments pour elle mais si c’était le cas, le prince les avait enfuis au fond de lui pour la soutenir. Et Tauriel s’en voulait. Parce qu’elle n’était pas censée faire de la peine aux personnes qui l’entouraient et qui l’aidaient comme le faisait Legolas.

Un petit raclement de gorge du messager la fit sortir de ses pensées et elle reposa son regard sur l’elfe qui lui faisait face.

- Dites au Roi que je m’en charge. Et demandez à Legolas de me rejoindre devant les grandes portes. Dites au Roi que je m’en charge. Et demandez à Legolas de me rejoindre devant les grandes portes.
- Bien.  Bien.
L’elfe brun se retourna et quitta l’endroit où la jeune elfe se trouvait. Elle regarda une dernière fois les branches qu’elle allait fouler et elle quitta son panorama pour aller chercher les quelques affaires dont elle aurait besoin.

Elle passa alors par sa chambre, changeant ainsi de tunique et attrapant son arc. Arc qu’elle avait fait elle-même après la bataille. Parce que le dernier avait fini brisé en deux par la lame de Thranduil. Elle mit également les deux dagues à sa ceinture et le carquois dans son dos avant de quitter la pièce pour s’engager sur la route menait vers les grandes portes.

Routes qu’elle connaissait par cœur puisqu’elle l’avait emprunté à de nombreuse reprise. Elle était sûre de pouvoir la faire les yeux fermés s’il le fallait. Mais ce n’était pas ce que les elfes faisait alors elle ne pourrait pas valider ce qu’elle se penser capable de faire. Ce qui était triste d’ailleurs. Bien que les elfes se soient un peu ouverts aux autres peuples depuis la guerre, ils restaient toujours aussi... elfique. Elle ne leur reprochait pas, cela avait ses avantages mais elle avait entendu parler des fêtes que faisaient les hommes et les hobbits. Ces dernières n’avaient rien à voir avec celles que pouvait faire son peuple. Et que personne ne se méprenne, elle adorait les fêtes de son peuple.

Ces pieds la menèrent donc par automatisme au-delà des grandes portes. Elle salua les gardes d’un signe de tête auquel ils répondirent et elle se plaça face à la forêt. Elle ne dut attendre quelques secondes avant d’entendre des pas arriver derrière elle. Elle n’eut même pas à se retourner pour savoir qui c’était.

- Votre père m’envoie dans ces bois pour une mission d’exploration. Il y aurait du mouvement à 6 kilomètres au Sud. M’accompagnerez-vous ?

La question était ouverte et ne demandait pas une réponse forcément positive. Mais Tauriel espérait que Legolas vienne avec elle. Parce qu’elle n’avait pas envie d’y aller seule mais elle avait envie de passer un peu de temps avec le Prince. Même si c’était pour tuer des araignées de nouveau.



It is our Fight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Comme au bon vieux temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comme au bon vieux temps [libre]
» Comme au bon vieux temps. || Patrick Sandman
» Parlons du bon vieux temps (PV)
» (Terminé) Comme au bon vieux temps ? (Griffin & Ophelia)
» Comme au bon vieux temps ! (feat Stefan)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'Arda :: La Forêt Noire-