Topsites
Égaré dans ce vaste monde ?

Ici vous trouverez l'ensemble des sujets les lieux, l'histoire et tout ce qui peut être utile au jeu.


 

Partagez | 
 

 [Saison 1] All Along The Watchtower

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Messages : 205

Date d'inscription : 31/12/2014

PNJ
MessageSujet: [Saison 1] All Along The Watchtower   Mer 17 Fév - 22:45

SAISON UNE




Cayla ; Demenor ; Edhelwen ; Eraën ; Tauriel ; Thranduil

Le Septième jour du Mois de Nínui se couchait sur la Montagne Solitaire. Le ciel abandonnait ses ardeurs face à la douceur étincelante d’une nuit pleine de promesses. Ce soir, les bardides recevaient Nains, Hommes et autres pour fêter leur Roi. Brand. A cet effet, nombreux furent les tonneaux de la Forêt Noire et d’autres contrées à atteindre la Capitale. Depuis plusieurs heures, les alléchantes odeurs du festin organisé embaumaient l’air. Au coeur de la place principale, un feu léchait le butin de la  précédente chasse, accompagné des meilleurs vins de la région. Chacun profitait à son désir des festivités alors que bon nombre d’invités franchissaient encore les portes de la cité. Comme moi.

J'honorai l’invitation de mon voisin confortablement installé sur ma Chaise. Depuis la reconquête d’Erebor, j’étais soudainement devenu riche d’or mais aussi de chair. Adieu folles aventures, je ne puis plus vous courir après. Six des miens, plus jeunes, le feront à la place de mes jambes. Mon cortège avançait à travers Dale, nous croisâmes alors une vieille connaissance accompagnée de sa cour. Je la saluais dignement en jetant l’os d’un succulent jambon que je venais de finir aux pieds de sa bête avant de lui couper la route. Sans pouvoir, ni vouloir me retourner ! Je préférais de loin m’occuper un nouveau gigot et rejoindre la fête avec ses mets par milliers. Le Roi Brand remarqua ma modeste présence, je levai alors mon verre (déjà) presque vide en hommage. On posa ensuite mon fauteuil au plus près du buffet.  Parait-il que des hommes du Gondor avaient aussi été conviés. J’espérai qu’ils avaient, en gage de cadeaux, offert des tonneaux remplis de bières. L’amusement et le loisir assèchent rapidement un nain content.

Et content, je l’étais. Devant moi se préparait une bien bonne distraction. Je souris la bouche pleine à mon éclair de génie. Sans vergogne, je provoquai quelques femmes elfes annonçant haut et fort que les femmes nains étaient les plus belles et les plus fortes de toute la Terre du Milieu. Bien entendu, les femelles aux oreilles pointues mirent les miennes au défi pour sauver leur honneur… quel honneur quand on est une créature qui vit dans les arbres? Elles avaient, dans un commun accord, choisi de prouver leur valeur dans un jeu. Dans la boue. Un homme de Dale présenta aux dames une longue corde. Je gigotais dans ma chaise, impatient de voir ce combat.

Mais plus loin, je pouvais voir que d’autres avaient aussi un humour provocateur. « Aucune femme ne peut gagner au jeu de quilles ! »  Une gondorienne aux cheveux noirs ne semblait pas de cet avis. Déterminée, elle se dressa devant dix quilles de bois présentées au sol en triangle, la pointe vers le joueur. Quelle délicieuse soirée, pensais-je en dégustant ma boisson avant de m'étrangler avec. « Il est encore plus laid que les autres celui là »

Règlement Général

Un tour est le temps séparant deux posts du Maître du Jeu. Ce temps sera de 4 jours.

Pour des raisons de logistique, nous vous demanderons de poster à 18 heures le dernier jour du tour en dernier délai. Cela est le seul moyen pour nous de vous offrir la suite de l'intrigue dans des délais et des heures raisonnables. Après 18h, toute réponse sera refusée.

Les rp durant l'event devront comporter au minimum 400 mots. De la même façon, tout flood ou message autre que vos posts inrp seront strictement prohibés. Pour cela, nous créerons une zone pour vous exprimer entre membres se trouvant ICI !

Si vous avez la moindre question, venez nous la poser dans ce sujet. Aucune question n’est bête et pensez que vos collègues se posent peut-être la même. L’équipe du staff ne répondra à aucune de vos interrogations en dehors de ce sujet (que ce soit par mp, sur la cb ou sur skype).

Il n’y a pas de maximum de mots, néanmoins, faites attention à ne pas pondre des pavés à chaque post. Vos réponses doivent être concises, cohérentes et doivent répondre à l’action proposée par le MJ.

Rater un tour, ça peut arriver à tout le monde. Deux tours, ça devient plus problématique. Au troisième tour raté, vous serez automatiquement exclu de l'event. Si nous ne parvenons pas rapidement à prendre contact avec vous pour scénariser cette disparition, vous devrez prendre en compte le choix du MJ.

Et enfin, une règle qui peut sembler évidente mais qu'il est toujours nécessaire de rappeler : vous n'êtes pas seul à jouer. Prenez en compte les actions de vos petits partenaires.



Règlement de Combat

Une seule action offensive par tour, qu’elle soit directe ou indirecte.

L'utilisation des dés est obligatoire pour chacune de vos actions. Rendez-vous dans le sujet ci-contre pour comprendre leur utilisation ! Sachant que le MJ vous donne en général les informations nécessaires tour à tour.

Vous devez obligatoirement poster vos probabilités en même temps que vous lancez vos dés. Vous pourrez toujours éditer votre message pour compléter votre rp mais les probabilités doivent apparaître immédiatement et ne pas être modifiées.

Votre RP doit être complet maximum une heure trente après le lancer de dés.

La défense est interdite. Si l’un de vos alliés vous touche par erreur en obtenant un mauvais jet de dés, ou bien si le MJ dit que vous êtes touché par un ennemi, vous ne pouvez pas contrer.

Toute action de tricherie (avec les dés notamment) ou de grobillisme ne sera pas tolérée ! Nous n’hésiterons pas à vous demander d’éditer votre post si vos actions nous semblent problématiques, ou même à vous exclure de l’Event si le problème est ou devient plus grave. Soyez fair-play et acceptez la défaite et les blessures car tout le monde est logé à la même enseigne.

N’inventez pas d’ennemis ou des situations ! Le MJ est là pour vous dire qui vous affrontez et ce qui arrive, alors même si vous pouvez bien entendu, extrapoler un peu, vous ne devez pas vous écarter de la trame instaurée par votre MJ.

Et pour le mot de la fin... Amusez-vous comme si c'était votre dernier jour. Car ça sera bien le dernier What a Face


Point sur la situation

C’est la fête ! Service garanti impec ! Vous l’aurez compris, les enfants, ce soir Dale fête son Roi. L'alcool coule à flot, de la bonne boustifaille garnit les tables et Bombur (que vous aurez reconnu évidemment ) se régale.

Le Roi a convié du beau monde. Denethor, l'intendant de la nation de l'arbre blanc, a voyagé jusqu'à la Montagne. Du côté des elfes, c'est le roi Thranduil qui vient saluer son voisin.

Vous allez vous retrouver divisés en 4 groupes.
D'une part, Tauriel et Edhelwen se retrouvent à prouver la valeur des femmes elfes. Le tir à la corde est simple. Deux équipes, 6 elfes d'un côté, 6 nains de l'autre, le but étant que le groupe adverse s'écroule dans la boue. Inutile de préciser que cette partie ne se jouera qu'entre filles. Pour voir ces petits être mordre la… gadoue, vous devez lancer deux dés Oui/Non. Deux Oui vous offrent la victoire.

D'autre part, Cayla décide d’affronter Demenor au jeu de quilles. Vous jouez chacun avec deux balles et avez dix quilles à abattre. Pour ce faire, vous avez deux dés 6. Vous devez obtenir un minimum de 10 points pour les faire toutes tomber.

Eräen, Bombur t'as remarqué, félicitation l'ami ! Le groupe de nains qui l'accompagne semble beaucoup apprécier ton allure peu commune (même pour un elfe) et semblent légèrement moqueurs à ton encontre. L'opportunité de leur rabattre le caquet se présente à toi car ils se défient mutuellement à un lancer de poignards sur une cible de bois accrochée au mur. Nous te laissons le choix de la cible de ta lame : soit il s'agit de la cible accrochée au mur, soit tu veux faire peur à l'un des nains présent. Tu utiliseras un dés 6.
[ 1 - 2] Tu loupes ta cible / Le nain esquive ton lancer ( Epic Fail)
[ 3 - 4] Tu touches la cible mais un nain fait mieux que toi / Le poignard frôle le nain
[ 5 - 6] Tu fais un lancer parfait au cœur de la cible / Tu parviens à percer la choppe d'un des nains. (Epic Win )

Quant à Thranduil, il ne participera point aux jeux, il a à faire ailleurs avec les hauts dignitaires.

Voilà mes enfants, je vous souhaite un bon moment de rire et de fiesta dans cet event. Si vous avez des questions, ce sujet est là pour vous. Pour flooder, rendez-vous ici

Amour, gloire et poney ♥♥♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdarda.forumactif.org
Gondor

Cayla
Feat : Janet Montgomery


Messages : 350

Date d'inscription : 09/11/2015

Gondor
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Jeu 18 Fév - 20:29

Cayla ▲ Demenor ▲ Edhelwen ▲ Eraën ▲ Tauriel ▲ Thranduil
All Along The Watchtower


De la ville du Nord elle ne connaissait que ce que les contes et les récits disaient, les histoires de dragon, de reconquête et de batailles que ses parents lui avaient racontés enfant, berçant ses rêves d'aventures épiques bien au delà de tout ce qu'une jeune fille avait le droit de faire. Elle n'avait pas vraiment compris ce qui lui avait valu l'honneur de faire partie de la délégation conviée à Dale, surtout après les derniers événements à Minas Tirith, et s'était plutôt attendue à être renvoyée manu militari à Pelargir auprès de son époux. Mais elle était là, au milieu de l'agitation et de la bonne humeur générale, voyant enfin de ses propres yeux la ville qui avait été détruite par le terrible Smaug avant d'être reconstruite par le grand-père de celui qu'ils fêtaient aujourd'hui.

Alors que l'Intendant se joignait aux autres dignitaires, elle s'était mêlée à la foule avec le Capitaine de la Fontaine, veillant toujours à sa sécurité aussi loin de leur ville, observant les nombreux autres convives derrière un verre de vin. Elfes, nains, humains, tous semblaient s'amuser ce soir, de tout un tas de manières possibles. Et tandis qu'un nain perché sur une chaise prête à rompre sous son poids lançait un défi aux créatures sylvestres, elle s'était tournée vers un autre jeu près d'elle: des morceaux de bois qu'il fallait renverser à l'aide d'une grosse balle. Rien de très compliqué, des enfants auraient pu réussir sans aucun problème, et elle aurait pu rester à regarder les tours s'enchaîner en sirotant son verre si l'un des participants n'avait eu une parole malheureuse.

Peut-être était-ce sa dernière mésaventure au Dragon Farci, ou une accumulation de petits détails au fil des années, ou le vin qu'elle buvait depuis le début de la soirée, mais elle ne put pas laisser passer cette remarque. Être une femme n'avait strictement aucun effet sur réussir ou non à renverser des quilles, il n'était pas nécessaire non plus d'avoir des parties basses plus ou moins pendantes pour savoir lancer et viser. Bien sur elle aurait pu faire comme si elle n'avait pas entendu, ou se dire qu'elle était au dessus de ce genre de remarques, mais ce n'était pas le cas et elle comptait bien prouver son erreur à celui qui avait parlé trop vite. S'avançant devant les quilles elle prit la balle qu'on lui tendait et la lança. Deux quilles tombèrent sous la première, alors qu'elle était sûre de réussir à faire plus, puis quatre au second lancé. Plus de la moitié certes, mais ce n'était pas fameux quoi qu'il arrive. Il ne restait plus qu'à espérer que Demenor ne ferait pas mieux, mais elle en doutait.




Perhaps it is better not to tell what you wish
if you cannot
have it.


Dernière édition par Cayla le Jeu 18 Fév - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://abalessa.forumactif.org/
Messages : 104

Date d'inscription : 03/07/2015

PNJ
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Jeu 18 Fév - 20:29

Le membre 'Cayla' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'SIX FACES' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfe Sylvain

Eraën
Feat : Paul Bettany


Messages : 100

Date d'inscription : 30/11/2015

Localisation : En vadrouille

Elfe Sylvain
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Jeu 18 Fév - 21:33

La joie et l’allégresse baignaient l’atmosphère festive de la taverne du pays de Dale. Cela faisait longtemps que je n’avais pas pris de bon temps dans quelque fête de ce genre, et aujourd’hui je devais avouer que cela me faisait du bien. Je n’étais pas quelqu’un d’humeur sociable, mais j’avais besoin pour une fois de voir un peu de monde, de m’amuser et ce même si je n’étais pas un festif de nature. Mais n’importe qui en a parfois l’envie, car l’être vivant et par nature sociable. J’avais eu quelques pépins ces derniers temps et les humains m’avaient donnés du fil à retordre, mais à présent c’était chose passée et presque oubliée. Et il y avait les nains. Ah les nains, quelle espèce étrange. Ils ne perdent jamais l’occasion de lancer des défis, de s’amuser quand bon leur semble, et c’était bel et bien ce qu’ils faisaient à présent.

J’avais beau être exténué par la route que j’avais faite sur mon fidèle destrier, rien n’aurait pu m’empêcher de prendre part aux festivités. Bon, je l’avoue qu’au départ j’étais venu me reposer et me ressourcer, mais étant très peu informé de ce qu’il se passe dans ce monde, j’ignorais ce qu’il se tramait dans la taverne. Et je n’étais pas déçu. Je logeais à l’étage où j’avais déposé mes affaires après avoir confié mon cheval aux écuries avoisinantes. Je m’étais ensuite allongé sur mon lit où le sommeil m’emporta, avant que le brouhaha qui s’élevait au rez-de-chaussée ne me tire de mes songes. Je décidais alors de descendre voir ce qu’il se passait, et ne fut pas déçu. La fête battait son plein, les femmes répondaient aux défis des nains qui, je ne sais pour quelle raison, ne tardèrent pas à s’intéresser à moi. Ma peau diaphane, mes cheveux blancs et mes yeux d’un bleu aussi limpide que le ciel un jour estival suscitaient chez eux un intérêt particulier. Bien sûr j’avais droit aux moqueries diverses et variées de leur part, mais je n’en avais cure. Je devais bien avouer que je jouais aussi de mon apparence pour que l’on me laisse en paix. En vain ce soir-là, apparemment ! Je m’assis au comptoir pour prendre un verre, lorsque tout à coup l’un d’eux me héla pour me mettre au défi qui consistait à lancer un poignard du mieux que je le pouvais sur le mur, près d’un nain qui buvait à grande gorgée son pichet.

Je me levais alors, et le toisais de ma hauteur, portant ma main à ma ceinture de laquelle je sortis un poignard à la lame affûtée. Je visais et lançai mon arme qui frôla le nain, sans le toucher. Et heureusement pour moi, sinon j’aurais eu de sérieux ennuis. Bien malheureusement pour moi, l’autre nain fit mieux et frôla son compère. Si intérieurement je rageais, je me disais mentalement que la prochaine fois, il sera certain que je ferai mieux qu’eux. C’était un défi que je me lançais et auquel mon amour propre s’était attaché






Dernière édition par Eraën le Jeu 18 Fév - 21:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 104

Date d'inscription : 03/07/2015

PNJ
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Jeu 18 Fév - 21:33

Le membre 'Eraën' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'SIX FACES' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfe Sylvain

Edhelwen Moraelin
Feat : Emilia Clarke


Messages : 225

Date d'inscription : 11/09/2015

Elfe Sylvain
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Jeu 18 Fév - 21:46


Ces derniers temps, Edhelwen avait la sensation de participer à plus de fêtes qu'elle n'en avait vu au cours de sa longue existence - sans compter que celles-ci, bruyantes et enjouées, n'avaient rien de commun avec les calmes célébrations elfiques auxquelles elle était habituée, et qui correspondaient bien mieux à son caractère tranquille, presque contemplatif. Pourtant, loin de s'en agacer ou de s'en lasser, la Noldo avait peu à peu pris goût à ces réjouissances d'un autre genre, au point de les attendre parfois avec une impatience toute enfantine. Elle avait d'abord commencé par envier la liberté de ces êtres aux vies si fragiles, méditant longuement sur cette étrange philosophie qu'une âme plusieurs fois millénaire ne pouvait seulement appréhender, encore moins concevoir. Son premier mouvement avait été gauche et indécis - elle s'était sentie intruse au milieu des Hommes euphoriques, avec ses mouvements gracieux et mesurés, incapable de se défaire de cette contenance pudique qu'elle portait tel un voile sur sa conscience. De se mêler à la foule.

A présent, si elle conservait par-devers elle son apparente affectation, dans ses gestes et son allure, elle n'éprouvait plus la moindre difficulté à trouver sa place dans l'assistance enfiévrée par l'alcool et les rires.

Ce soir-là, à Dale, le vin coulait à flots dans les verres, déliant toutes les langues, même les plus réservées. Edhelwen n'était pas certaine de ne pas avoir légèrement forcé sur la boisson - sa coupe se remplissait plus vite qu'elle ne pouvait la vider, aussi lui était-il parfaitement impossible de compter, y aurait-elle seulement prêté attention. Elle se trouvait en compagnie de jeunes femmes aux yeux rendus brillants par l'alcool et l'excitation, à qui elle évoquait posément quelques souvenirs de ses brefs voyages entre les contrées elfiques. Les demoiselles étaient pendues à ses lèvres, buvant chacune de ses paroles comme s'il s'agissait du conte le plus passionnant qu'elles aient jamais entendu. Et l'Elfe, étrangement grisée par tant d'attention, là où, auparavant, elle se serait tenue coite et discrète comme un clair de lune, fouillait sa mémoire à la recherche de toute anecdote pouvant embraser leur imagination fertile.

Jusqu'à ce qu'une épaisse voix naine ne vienne titiller ses délicates oreilles elfiques avec une affirmation des plus grotesques - de son point de vue, à tout le moins. Abandonnant aussitôt son récit, elle échangea un regard perçant avec Tauriel, et, posant une main pâle et fine sur la table près d'elle, se leva d'un mouvement à la fois ferme et doux, avant de se tourner vers le maître nain qui paraissait bien content de son affront. Un sourire malicieux étira les lèvres de la Noldo, alors qu'elle s'entendait dire :

-Les plus belles, je ne saurais le dire. Je suppose que les nains apprécient une bonne barbe plus qu'une silhouette qu'ils estiment pouvoir casser aisément.

Il y eut quelques rires autour d'elle, et même le maître nain sembla amusé par la répartie. Profitant de ce court répit, elle se concerta rapidement avec Tauriel pour décider de la suite des événements ; ce fut cette dernière qui annonça la façon dont les Elfes défendraient leur honneur, déclenchant dans la foule l'exclamation d'un enthousiasme suspect. D'autres femmes Elfes furent appelées en renfort, tandis que des femmes Naines sortaient de nulle part afin de constituer l'équipe adverse. Si Edhelwen ne recula pas devant l'épreuve, il lui faudrait sûrement en blâmer le vin plus qu'un orgueil bafoué - et peut-être aussi un soupçon de bravade qu'elle ne se connaissait guère.

Ce fut ainsi qu'elle se retrouva, avec cinq de ses consœurs et six naines face à elles, les pieds dans la boue, une corde entre les mains. Toutes attendaient le signal, se provoquant du regard dans une ambiance malgré tout bon enfant. Autour, les spectateurs improvisés avaient déjà choisi leur équipe et hurlaient sans discontinuer.

Allez les filles !:
 

Le signal fut donné et les douze compétitrices se mirent à tirer de toutes leurs forces en laissant échapper des grognements sous l'effort. Les cris redoublèrent tandis que la corde s'en allait tantôt d'un côté, tantôt de l'autre, chaque camp essayant de se reprendre lorsqu'il se sentait perdre du terrain. Enfin, après un long moment d'indécision, l'avantage se marqua en faveur des Elfes qui, avec un dernier sursaut, remportèrent une victoire écrasante, attirant les Naines dans leur bain de gadoue.

Les cris explosèrent autour d'elles, les rires fusèrent, et les six Elfes, ravies de leur triomphe, se congratulèrent en souriant largement.


Mirkwood




Fear the dark waters



Dernière édition par Edhelwen Moraelin le Jeu 18 Fév - 21:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 104

Date d'inscription : 03/07/2015

PNJ
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Jeu 18 Fév - 21:46

Le membre 'Edhelwen Moraelin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gondor

Demenor
Feat : Michael Fassbender


Messages : 192

Date d'inscription : 09/11/2015

Gondor
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Jeu 18 Fév - 22:55

All Along The Watchtower


Cayla, Tauriel, Edhelwen, Eraën, Thranduil & Demenor
Je salue bien bas Denethor, une manière de le remercier de l’honneur dont il m’a gratifié en me demandant de me joindre à la délégation du Gondor ici, pour fêter le roi Brand. Je n’ai plus guère l’occasion de sortir de notre magnifique cité blanche, mais, même si j’ai eu une grande appréhension à l’idée de laisser l’Arbre, j’en suis heureux. En plus, cela me permet de garder un œil sur Cayla… Certes, je dois bien admettre que la dernière fois que j’ai endossé le rôle de protecteur à son égard, je ne me suis que bien piètrement illustré, mais ni son père ni moi n’aimions la savoir seule. Je me suis incliné devant le roi Brand, ainsi que devant les notables et son épouse, avant de me mêler à la foule. J’ai dû toutefois contenir un élan peu conventionnel en voyant l’elfe qui avait causé la mort de trois Gondoriens. Un meurtre, certes légitime, serait bien mal séant aujourd’hui. J’invite Cayla à s’écarter un peu, avant de prendre un verre de vin. L’Intendant a été clair, je dois m’amuser et me divertir. Nous n’avions pas fait une si longue route vers Dale pour risquer un incident diplomatique, avec qui que ce soit d’ailleurs.

Alors pendant que la jeune femme, elle, retrouve des couleurs dans ces mondanités, j’observe les différents invités, tout en me régalant de viande saignante au buffet, et de bon vin rouge. Des nains, mais donc aussi des Elfes. Et certaines, majestueuses, sublimes, dégageant comme une poigne indomptable. Vraiment très belles et séduisantes. Peut-être me hasarderais-je à leur adresser deux mots un peu plus tard. Je cache mon sourire en avalant une gorgée quand il prend l’envie soudaine à la Dame de Lebennin de me défier au jeu de quilles, réaction amusante à une provocation que j’aurais moi-même pu faire. Un dernier regard aux belles elfes que j’espère bien voir en action et je me concentre sur la partie, après avoir adressé un coup d’œil au provocateur.

Cayla n’est pas une championne, mais elle fait un résultat honorable. Attrapant ma balle, je l’observe un instant.

« Nous aurions dû corser le jeu, madame. Si je gagne, tu devras m’accorder une danse et m’apporter tous les verres de vin que je te demanderai. »

Je lui souris, quand elle était plus petite – et par conséquent beaucoup plus jeune – il lui arrivait d’être en charge de l’eau aux entrainements. Pour les apporter aux fils du Gondor, évidemment.

« Si tu gagnes… mais est-ce que cela arrivera ? »

Je m’attends à un coup ou à une réprimande et nul doute que si j’échoue à ce jeu, sa vengeance sera terrible. Mais je suis joueur ce soir. Un coup d’œil vers les Elfes me fait encore plus sourire. Ces femmes semblent fortes et valeureuse, je dois bien le reconnaitre. Leur victoire m’arrache même un petit rire.

« Je suppose que je dois sauver l’honneur des hommes. Rude mission… »

Je prends un peu d’élan, vise les quille et lance enfin la balle, advienne que pourra. Si je fais moins que ma rivale, il va de soi que j’aurais fait exprès, courtoisie et galanterie oblige. Mauvaise foi aussi, un peu. Si je gagne, je me contenterai d’un sourire narquois.

acidbrain




Pour le Gondor

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 104

Date d'inscription : 03/07/2015

PNJ
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Jeu 18 Fév - 22:55

Le membre 'Demenor' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'SIX FACES' :


--------------------------------

#2 'SIX FACES' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfe Sylvain

Thranduil
Feat : Lee Pace


Messages : 840

Date d'inscription : 31/12/2014

Elfe Sylvain
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Sam 20 Fév - 19:46


Rhîw était tombé sur le royaume avec la douceur d’une plume sur un sol frissonnant. La neige couvrant le paysage d’un voile glacé étincelant, la bise coupante qui dévalait les monts rocheux de l’Ered Mithrin, la lueur puissante d’Anor déversant sa douceur sur les landes… c’était là plus de poésie que nombre de mortels pouvaient percevoir et le roi de la Forêt Noire aimait laisser ses sens en savourer les versets.

Mais ce jour n’était pas à la contemplation, car ses pas foulaient le sol pierreux d’une cité qu’il avait vu naître et mourir : Dale, berceau de la rivière Celduin, fief du roi Brand, héritier de Bain, lui même fils de Bard l’Archer et souverain des hommes du Val. Ce jour était célébré car une poignées d’années plus tôt, le même jour, ce même roi venait au monde entre ces murs.

Ce n’était guère un rituel d’inviter chaque année les hauts dignitaires des royaumes voisins à l’anniversaire des rois, mais pour ce jour, Brand avait souhaité réunir ses alliés les plus proches pour fêter leur alliance et consolider leur entente cordiale. Naturellement, Thranduil fut invité car son peuple avait avec celui-là un lien solide et ancien. Le roi Elfe avait cependant plus rarement l’occasion de rencontrer les Intendants de Gondor et ce fut non sans un certain intérêt qu’il vint à la rencontre du Dúnedain en poste : Denethor.

L’assemblée qui devait se dérouler était historique car elle réunissait une telle disparité de races, d’âges, de coutumes, d’histoires et de caractères que certain auraient pu la redouter. Bien entendu, si Daín Pied-d’Acier avait dû se décommander, Thranduil n’en aurait que peu été affecté, cependant, et à sa surprise, il ne fut pas si malcontent de le croiser de nouveau. Entre eux s’était instauré un respect ténu mais pérenne et contrairement à ce que l’on pouvait attendre, l’un écoutait toujours l’avis de l’autre -même s’il était rare qu’ils en partagent les différents aspects.

Pour l’occasion, Thranduil s’était entouré de nombre de ses gens et avait également convié Dame Edhelwen à participer aux festivités. Elle qui avait tant voyagé saurait, il en était certain, apprécier un tel événement. Pour sa garde personnelle il avait décidé de prendre Tauriel avec lui. Son retour en ce lieu, il le savait, était susceptible de réveiller quelques blessures mais il était convaincu qu’elle remplirait son rôle avec assiduité.

Une fois sur place, il revit des visages qu’il n’avait pas recroisé -et pas oublié- depuis la bataille des cinq armées et la mort de Thorin. Ce fut  le cas pour le nain nommé Bombur, qu’il reconnu sans la moindre difficulté grâce à... -instant de réflexion- la forme de sa barbe sans nulle doute. Ses manières n’avaient pas évolué dans le meilleur des sens depuis ces quelques années et lorsque le nain à la crinière rousse tressée jeta aux pieds de la monture royale quelques os fraîchement reléchés par sa bouche énorme et avide, Thranduil releva ostensiblement le menton, rendant son salut au replet personnage avec tout autant de déférence. Même s’il n’en montra pas la moindre semblance, une part de lui s’en divertie.

Les festivités débutèrent tôt et se révélèrent fort riches en nourriture, vin, musique et jeux. Le roi des Elfes avait pris place aux côté du roi Brand, de sa reine, de l’Intendant du Gondor, Denethor et de Daín. La conversation allait bon train lorsque quelques événements attirèrent leur noble attention. Une femme, gondorienne visiblement, décida de se lancer dans les jeux à la suite de quelques soldats. Quelle ne fut pas la surprise générale lorsqu’elle fit preuve d’une telle adresse quelle remporta le jeu. Les Elfes considérant les femmes comme l’égales des hommes dans leur culture, le roi s’amusa bien davantage des réactions des mâles mortels que du succès de la jeune femme brune.
Mais ce furent ses elfes qui l’étonnèrent. Il marqua son étonnement par un léger mouvement de la tête car il voyait là ses compatriotes, dont Tauriel et Dame Edhelwen s’adonner à quelques plaisanteries en réponse au défi lancé par les nains à un jeu de corde.
Cette fois l’ambiance se fit plus franche et animée. Le roi Elfe partagea un regard avec Daín et les autres Seigneurs semblèrent leur porter une soudaine attention, bien plus appuyée et particulièrement rieuse. Lorsque le jeu commença, toute l’attention se focalisa sur les femmes elfes et naines. Ce n’était qu’une boutade à première vue mais l’enjeu n’était pas si anodin pour l’orgueil des uns comme des autres. Après un moment que l’on put qualifier d’intense, c’est avec magnificence que les elfes remportèrent la partie, les naines s’étalant dans la boue sur toute la longueur. Thranduil se contenta d’applaudir avec discrétion, congratulant d’un regard les vainqueurs de ce duel. Reprenant une gorgée de vin de sa coupe d’argent, il tourna sa tête dans un mouvement doux et gracieux vers Pied-d-Acier et lui alloua un sourire, certainement le plus aimable depuis… des décades.

Anor > le Soleil
Rhîw > l'Hiver



The last Elvenking
Truth is we had no choice. We'll try to shield those we can. No better world, let this end. Mothers cry, our boys die,
But we'll stand until the end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfe Sylvain

Tauriel
Feat : Evangeline Lilly


Messages : 47

Date d'inscription : 04/12/2015

Elfe Sylvain
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Lun 22 Fév - 13:20

All Along the Watchtower
Event

Tauriel avait l’impression de s’être réveillée trop peu de temps avant cette fête. Pourtant la jeune elfe avait fait comme d’habitude, elle avait remplis ses responsabilités comme elle devait le faire. Mais elle avait simplement l’impression de n’être sortie du coton qu’il y a peu de temps. Mais ce sentiment s’était bien vite échappé pour laisser place à un autre, bien plus agréable. L’ivresse. Alors, certes, la rousse n’était ce qu’on pouvait appeler « saoule ». Ce n’était pas les quelques verres qu’elle avait bu depuis qu’elle était arrivée qui allait lui faire faire des choses peu recommandables. Mais elle commençait à sentir les effets de l’alcool qui parcouraient ses veines et c’était une sensation assez agréable. Elle avait l’impression qu’elle n’avait pas été dans cet état depuis un moment. Mais elle avait fait attention à ne pas prendre le verre de trop, elle n’était pas seulement là pour honorer l’invitation de l’hôte mais aussi pour travailler.

Assise aux côtés des autres femmes elfes qui se trouvaient dans la salle, Tauriel observa la pièce comme si elle observait un champ de bataille. Et son roi était là, et il l’avait choisi pour le protéger. Il fallait donc qu’elle remplisse son rôle avec assiduité. Certes ce n’était qu’une fête mais bon, quand les nains et les elfes se trouvaient dans la même, elle n’était jamais sûr de rien.   Il existait toujours cette rivalité entre les deux races qu’elle comprenait. Et puis, être en ses lieux n’était pas véritablement une bonne idée pour Tauriel. La dernière fois qu’elle avait mis les pieds à Dale, c’était après la mort du dragon. Et ce qui s’était passé ensuite n’avait pas vraiment été hyper agréable pour la jeune elfe. Mais malgré les sentiments qui remontait chez elle, Tauriel faisait en sorte de ne rien laisser passer et que cela n’affecte pas sa manière de réagir.

Elle reposa son attention sur l’elfe blonde qui racontait ses péripéties. Elle aimait bien entendre les récits pour pouvait conter Edhelwen. C’était toujours assez dépaysant et cela la faisait voyager en dehors de sa forêt natale. Il ne fallut pas longtemps cependant avant que les nains ne se mettent à chanter les louanges de femmes naines, mettant ainsi au défi les femmes elfes présentent la pièce. Tauriel avait haussé un sourcil sur son front, prête à répondre alors qu’Edhelwen prenait la parole. Un rire assez doux s’échappa de ses lèvres en entendant la réponse de la jeune femme et elle se leva à son tour, prête à prendre sa place aux côtés de ses partenaires.

Allez hop ! :
 

A peine le signal avait été donné que Tauriel tira sur la code de toute ses forces. Il ne fallut pas longtemps avant que les elfes ne gagnent le combat. Malgré la force que les naines avaient donnée en face, les elfes avaient été plus fortes et Tauriel était plutôt fière de cet état de fait. Elle se tourna alors vers ses partenaires, les félicitant de leur effort.  



       


It is our Fight


Dernière édition par Tauriel le Lun 22 Fév - 21:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 104

Date d'inscription : 03/07/2015

PNJ
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Lun 22 Fév - 13:20

Le membre 'Tauriel' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 205

Date d'inscription : 31/12/2014

PNJ
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Lun 22 Fév - 21:56

SAISON UNE




Cayla ; Demenor ; Edhelwen ; Eraën ; Tauriel ; Thranduil

Les femmes elfes pouvaient être fières. Elles étaient parvenues à battre leurs concurrentes avec une certaine aisance, ce qui n’était pas une mince affaire pour qui connaissait les naines d’Erebor ! Quelques applaudissements accompagnèrent leur victoire, mais le peuple elfique restait modeste malgré les critiques et accusations des nains, mauvais perdants. Plus loin, la femme du Gondor vainquit son adversaire sous un tonnerre d’applaudissements admiratifs et les gondoriens plaisantèrent avec le perdant dans une ambiance bon enfant. Non loin, un groupe de nains s'apprêtait à ferrailler avec l’elfe albinos qui avait presque blessé l’un des leurs. Une fête authentique et pleine de vie !

Peu de temps après, un cavalier entra en hâte dans la cité. S’il passa inaperçu pour la grande majorité des êtres présents, il attira l’oeil de certains d’entre eux.
L’air grave, le messager de Minas Tirith insista pour obtenir un entretien avec Denethor et murmura quelques mots à son oreille. L’Intendant, malgré sa volonté de demeurer stoïque, pâlit. Quelque chose d’inquiétant devait s’être passé. Les Seigneurs murmurèrent entre eux et se levèrent alors avant de prendre congé, suivi par le Capitaine Général du Gondor : Boromir, se dirigeant vers la salle du trône du palais de la cité.

Ce départ des quatre souverains provoqua une vague de murmures. Bien que le roi Brand enjoignisse les jeux à continuer malgré leur départ, l’ambiance ne fut plus du tout la même et chacun se posa alors la question : Que peut-il se passer pour provoquer une telle disparition?
Des chuchotements enflèrent et en l’espace d’un instant, les festivités prirent alors une pâle lueur. Des rumeurs circulèrent alors. Un navire d’Umbar aurait passé les frontières du Gondor pour remonter le long de l’Anduin.

***

« Soyez sur vos gardes, mes frères. » Boromir menait la seconde escouade à travers la forêt de Mirkwood. Les Elfes évoluaient sans encombre dans cette jungle noduleuse, tant ils étaient familiarisés avec cet environnement, aussi inquiétant fut-il. Du fait, guidés par leur Roi et sa garde, ils avaient ouvert la marche en amont. Leur consigne pour les hommes avaient été simples : « marchez sur nos pas et ne vous écartez pas de la route que nous auront nous-même emprunté. » Jusqu’ici, la troupe entière avait exécuté cet ordre. Après tout, ils erraient dans un monde dont ils ne connaissaient que d’obscures et effroyables légendes.

Cette forêt n’avait, semblait-il plus rien de naturel. Ses troncs noirs étaient tordus, comme torturés de l’intérieur, ne supportant plus le mal qui les rongeait par l’eau, la terre et l’air. Le sol était sec et obscur. Plus rien ne semblait vouloir y pousser. Les feuilles des arbres qui avaient survécu à l’hiver étaient d’un gris triste, et plus aucune couleur n’émanait de ce lieu. Mais le pire était sans doute l’ambiance surnaturelle que couvait un air lourd et vicié. Le vent semblait ici inexistant ou seulement un vague souvenir. L’air stagnant donnait cette impression étrange d’étouffement, comme si on se trouvaient dans une boîte sans trou ni charnière.
Un tombeau. Ce n’était là rien d’autre.

Mais la cohorte n’eut guère le temps de s'appesantir car pour autant que cela puisse être possible, les bois s’assombrirent. Si la grande majorité des hommes semblait peu à l’aise, chacun prenait sur lui, hâtant le pas dans le but de finir la traversée au plus vite. L’un d’eux cependant ne parvint pas à faire abstraction. Un cri retentit vers l’avant du cortège, annonçant le désastre à venir. « Les toiles! Prenez garde aux toiles! » Mais il était déjà trop tard. Le sol sembla se dérober sous leurs pieds. Des chevaux s'empêtrèrent dans des toiles visqueuses qui se tendirent brusquement et pris de paniquent, les autres se débandèrent, se débarrassant de leur cavalier qui à leur tour se retrouvaient piégés dans la soie blanche. Certains se retrouvèrent même pendus à de larges branches, se tortillant tels des vers à un hameçon.

Plus avant, les elfes firent volte-face et accoururent. Thranduil ordonna que les siens, aidés des gondoriens encore libres, sécurisent la zone et que les victimes des toiles soient libérés de la façon la plus preste possible.


Point sur la situation


Merci pour votre participation à ce premier tour. Nous avons le plaisir de constater que personne n'a manqué à l'appel et espérons que cela va continuer.
Nous avons su apprécier l'adresse de la belle Cayla et la puissance pleine de grâce des magnifiques Edhelwen et Tauriel !

Ce second tour marque un tournant dans l'event. Les choses sérieuses commencent !

A la fin de la réunion des dirigeants, chacun d'entre eux a réuni ses gens pour leur faire part de la situation. L'émissaire a informé Denethor qu'un navire d'Umbar était parvenu à passer outre les défenses du Gondor et remontait le cours de l'Anduin. Le navire s'est arrêté aux pieds des chutes du Rauros, libérant des centaine d'hommes sombres. Ces derniers remonteraient le cours du fleuve vers une destination encore inconnue.

Sous l'impulsion de Denethor, les hommes du Gondor, menés par Boromir, quittent la fête. Le chemin le plus court pour intercepter les ennemis étant de passer par la Forêt Noire, le roi Thranduil proposa d'escorter les hommes du Gondor à travers son royaume. Malheureusement, vous tombez dans une embuscade tendues par les araignées.

Demenor, vu tes talents militaires, Boromir t'a demandé de l'accompagner.
De ton côté Cayla, le fils de l'Intendant compte sur tes qualités de guérisseuse.
Les elfes, vous accompagnez votre roi.
Eraën, voyant une possibilité d'étancher ta soif de sang, tu te joins au convoi. Toutefois, si tu as des motivations plus personnelles, nous te laissons libre de les exprimer.

Eraën, Cayla et Demenor, vous devez lancer un dé Oui/Non pour savoir si vous êtes pris au piège. De la même façon, vous devrez lancer un dé Oui/Non afin de savoir si vous vous libérez.

Pour tout le monde, vous devrez lancer un dé 6. Le résultat du dé équivaudra au nombre de personne que vous libérerez. Il faut impérativement être libérė (soit avoir un oui au second dé soit être sauvé par un tiers ) pour tenir compte de ce troisième lancer. Il se peut donc qu'il ne vous serve à rien.

Enfin, nous tenions à vous faire un petit rappel. Lorsque vous effectuez vos lancers de dés, pensez bien à indiquer les probabilités.


Amour, gloire et poney ♥♥♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdarda.forumactif.org
Elfe Sylvain

Eraën
Feat : Paul Bettany


Messages : 100

Date d'inscription : 30/11/2015

Localisation : En vadrouille

Elfe Sylvain
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Mer 24 Fév - 15:36

La réaction des nains m’avait donné le sourire. Je n’avais pas touché l’un des leurs, mais mon poignard était passé tout près. Seulement comment leur expliquer que c’était la chope que je visais, et non pas le nain ? Et puis mon égo en avait légèrement pris un coup alors que je n’avais pas atteint ma cible, mais l’avais seulement frôlée. Même si ç’aurait été très drôle, il n’avait en définitive mieux valu que cela ne se passe pas ainsi, mais de la manière dont cela s’était déroulé en réalité. Sait-on jamais ce qu’il peut arriver, j’avais déjà bon nombre d’ennemis, inutile de se mettre la communauté naine à dos. Cependant, je notais que quelque chose d’étrange était en train de se produire. Un homme avait fait irruption en toute hâte, avait murmuré quelques mots à l’oreille à l’intendant souverain du royaume du Gondor avant que d’autres seigneurs ne se joignent ensemble pour quitter précipitamment la fête. Le roi Brand tenta de rassurer la populace pour l’enjoindre de reprendre les festivités, mais en vain. Les rumeurs s’élevaient déjà dans l’assemblée. Un navire d’Umbar aurait passé les frontières pour remonter le long de l’Anduin. Cela n’annonçait rien qui vaille. L’excitation montait en moi. Je sentais qu’une guerre se préparait, du moins un affrontement comme je les aimais. Ça n’était pas tant l’appel du sang qui m’attirait, car mon côté elfique m’enjoignait à ne pas aimer me battre, mais plutôt à faire mes preuves. Et puis si, j’aimais me battre, arracher des vies par un triste sort, mais étrangement cela ne me rendait pas heureux. Rien ne me rendait heureux à vrai dire, à part manier mon arc, mes flèches et l’épée. C’était sans doute là que m’étais venu le goût pour la guerre, mais l’envie surtout que je possédais et que je n’avouerai jamais c’était que je voulais à tout prix défendre mon peuple.  Peuple dont je m’étais exclu moi-même pour ne pas ressentir ma dépendance.

Des équipes se firent, et je pris place dans l’escorte du seigneur Boromir. Nous prîmes la direction de la forêt de Mirkwood, forêt que je ne connaissais que trop bien pour y avoir vécu. Cependant force était de constater que certaines choses avaient changées. De nouveaux arbres, de nouveaux pièges… il fallait se montrer particulièrement vigilant. Nous évoluâmes dans ce lugubre endroit qui laissait respirer la mort à chaque pas. Je n’avais pas peur cependant, j’étais bien plus sur ma vigilance qu’autre chose. Tout était sombre, sinistre, meurtrier… Nombreux étaient ceux qui y avaient perdu la vie, et parmi eux des elfes, sans doute. Du moins ceux qui, comme moi, ne s’y étaient pas aventurés depuis longtemps. Soudain, un cri derrière moi attira notre attention.

« Les toiles! Prenez garde aux toiles! »

Aussitôt je fis demi-tour, espérant sauver l’un de nos fiers combattants, jusqu’à ce que…

Lancé de dés :
 

... fort heureusement j'eus la chance de ne pas tomber dans ce piège visqueux. M'approchant de l'une des victimes qui tentait en vain de se mouvoir pour s'extirper de la toile, je sortis ma dague et parvint à l'y extraire. Elle me remercia d'un sourire gêné non seulement à cause du choc, mais également car je semblais l'impressionner. Elle n'avait pas dû bien voir beaucoup d'elfes dans sa vie, ou du moins un avec ma fichue apparence. Au moins je marquais des points, moi qui avait l'habitude d'en perdre en société.







Dernière édition par Eraën le Mer 24 Fév - 18:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 104

Date d'inscription : 03/07/2015

PNJ
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Mer 24 Fév - 15:36

Le membre 'Eraën' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'OUI/NON' :
 

EDIT THRANDUIL

--------------------------------

#1 'SIX FACES' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfe Sylvain

Edhelwen Moraelin
Feat : Emilia Clarke


Messages : 225

Date d'inscription : 11/09/2015

Elfe Sylvain
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Mer 24 Fév - 22:46

Les Elfes avaient gagné mais, bien sûr, il leur fallut compter avec la mauvaise foi des Nains, qui détestaient perdre autant que de se faire voler leur or – il y eut nombre d'exclamations mécontentes, de provocations diverses et d'accusations infondées, qui se heurtèrent à l'impassibilité affable des Elfes. Edhelwen, ainsi que ses consœurs, se refusa à répondre, et, après un bref regard en direction de son roi, qui avait manifestement observé leur victoire, se contenta d’un léger signe de tête accompagné d’un sourire avant de se rasseoir au milieu de l’assemblée de jeunes femmes dont les yeux, si cela était possible, brillait de plus d’admiration encore qu’un instant plus tôt. Elle reprit son récit comme si rien ne l’avait suspendu, et ainsi se poursuivit la fête...

Jusqu’à l’apparition inopinée d’un homme au visage grave. Si peu de convives y prirent garde sur l’instant, Edhelwen, avec ses yeux d’Elfe et son attention sans cesse en alerte, fruit de sept cents ans en territoire hostile, intercepta son passage et le mouvement qui s’en suivit. En quelques secondes, le cours des célébrations prit un tour plus inquiétant – les rois et régents s’étaient levés et avaient quitté la salle sans une explication, la mine aussi sombre que celle du messager. Si le roi Brand les invita à poursuivre les festivité, l’esprit n’y était déjà plus, et bientôt la rumeur enfla.

Un navire d’Umbar remontait le cours de l’Anduin.

Edhelwen n’était pas prompte à l’affolement – à moins de voir passer une écœurante Huit-Pattes – mais l’inquiétude la saisit. A nouveau, elle échangea un regard avec Tauriel, bien plus concerné, cette fois. Nul doute qu’elle aussi pressentait les ennuis à venir.
***


La forêt était aussi noire et inhospitalière qu’à l’accoutumée, bien que la Noldo, dans sa crainte grandissante, s’imaginait l’environnement moins accueillant que jamais. Tous les sens aux aguets, elle suivait Thranduil et sa garde de près, songeant malgré elle qu’une attaque en traître des Huit-Pattes, à cet instant, serait terriblement mal venue – comme si leurs néfastes voisins et les forces du Mal absolu s’alliaient pour renverser les Peuples Libres de la Terre du Milieu.

Elle ne pouvait s’empêcher de jeter de fréquents regards en arrière, au peuple des Hommes qui suivait avec la peur chevillée au corps. Elle connaissait cette peur, pour l’avoir expérimenté à son arrivée dans ces bois, des siècles plus tôt, et le souvenir de ses premiers semblait vouloir revenir la paralyser chaque fois qu’elle posait les yeux sur eux. Ce fut sans doute pourquoi elle manqua le signe avant-coureur ; le reflet d’argent terni des toiles gigantesques qui parsemaient la forêt.

Le cri d’alerte s’éleva loin derrière elle, la faisant sursauter. Le souffle court, le corps transi d’angoisse, elle se retourna vivement pour assister à une débâcle sans nom – d’un genre auquel elle aurait dû s’habituer depuis longtemps. D’immenses toiles grisâtres s’étaient tendues entre eux et le reste du cortège, emprisonnant les Hommes dans leur soie quasiment indéchirable. Chevaux et cavaliers paniquaient dans une cacophonie digne des plus grandes batailles.

Sur un ordre de Thranduil, les Elfes se ruèrent au secours des prisonniers ; Edhelwen, soudain terrifiée, suivit avec un temps de retard, cherchant avec frénésie la silhouette décharnée des monstrueuses pattes auxquelles appartenaient ces toiles.

Hey ! On se reprend, la phobique !:
 

Elle se reprit néanmoins suffisamment pour se ruer à son tour au-devant du danger. Empruntant une lame à l’un de ses habituels gardes rapprochés, elle commença à trancher les fils résistants avec une force née de la terreur, s’obligeant à ne pas reculer, à ne pas réfléchir. Elle gardait son attention concentrée sur les Hommes immobilisés à portée de son épée, tâchant d’ignorer de son mieux les cris qui aiguillonnaient son propre effroi, d’étouffer la certitude grandissante que ces toiles n’étaient pas là par hasard – pas même abandonnées. Qu’ils étaient tombés dans un piège dont ils n’avaient pas encore décelé l’ampleur.

A force d’acharnement, et à sa plus grande surprise, Edhelwen parvint à libérer trois d’entre eux au milieu de la tourmente. Si les deux premiers s’en furent aider les leurs sans plus qu’un bref remerciement qui se perdit dans le tumulte environnant, le dernier parut vouloir s’épancher longuement, manifestement plus intensément soulagé de son sort que soucieux de celui de ses camarades. Mais Edhelwen l’entendit à peine – ses oreilles s’étaient mises à bourdonner, et ses gestes, devenus plus lents, se pétrifièrent tout à fait. Son épée tomba au sol sans qu’elle n’y prenne garde.

Ce n’était que des toiles – argentées, presque éthérées. Mais elles cristallisaient une frayeur enfouie trop profondément en elle pour n’être rien de plus.


Mirkwood




Fear the dark waters



Dernière édition par Edhelwen Moraelin le Mer 24 Fév - 23:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 104

Date d'inscription : 03/07/2015

PNJ
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Mer 24 Fév - 22:46

Le membre 'Edhelwen Moraelin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'SIX FACES' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gondor

Cayla
Feat : Janet Montgomery


Messages : 350

Date d'inscription : 09/11/2015

Gondor
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Jeu 25 Fév - 3:27

Cayla ▲ Demenor ▲ Edhelwen ▲ Eraën ▲ Tauriel ▲ Thranduil
All Along The Watchtower


Elle n'avait même pas haussé un sourcil au prix de la victoire proposé par le Capitaine, reprenant une gorgée de son verre alors qu'il s'apprêtait à lancer à son tour. J'ignorais que tu savais danser, mais soit! Une danse n'était rien, quant à lui apporter des verres... Elle pourrait toujours trouver un moyen de se débarrasser de cette corvée plus tard. Je doute que l'honneur des hommes se perde aux quilles. Et c'était une chance, puisqu'il n'avait pas réussi à la battre. Bien sûr il dirait qu'il l'avait laissée gagner, par courtoisie ou respect de la hiérarchie, dès qu'elle aurait le dos tourné, aussi en profita-t-elle encore quelques instants. Et comme tu es beaucoup trop vieux pour me servir d'échanson, je prendrais juste ce verre. Le sien évidemment, qu'elle porta à ses lèvres avec un sourire amusé avant de s'éloigner du petit groupe rieur en direction de ce qui avait été l'arène des elfes et des naines. Alors qu'elle avait réuni tout son courage pour enfin oser adresser la parole à l'une des elfes qui avaient remportés le jeu de corde, un homme entra et traversa la salle. Elle aurait pu ignorer sa présence, s'il n'avait pas porté les couleurs du Gondor. D'abord du regard, elle l'avait suivit en direction des seigneurs réunis, malgré tout trop loin pour savoir ce qui se disait. Mais les visages soudain blêmes et le silence qui s'abattit dans la grande salle lui suffisait largement, et elle rejoignit Demenor après que tous aient disparus, suivis du fils de l'Intendant. Les gondoriens restés en arrière étaient tendus et certains se lancèrent dans des hypothèses qu'elle n'écoutait pas, guettant la grande porte derrière laquelle les seigneurs tenaient conseil. Tournant machinalement son verre dans ses mains, elle se demandait s'il y avait eu une attaque sur la capitale. Son père était-il en sécurité, son frère était-il en train de combattre? Elle n'entendit pas non plus les rumeurs qui se mirent à circuler, ou les mots que Demenor devait lui adresser, ne réagissant finalement que lorsque la porte s'ouvrit enfin.

Suite à l'entrevue des dirigeants, elle avait enfin appris la raison de toute cette agitation, gardant un visage digne alors que sa gorge se serrait. Si elle était soulagée d'apprendre que tout allait bien à Minas Tirith, la réalité n'était pas plus réjouissante. Des pirates d'Umbar, aussi loin dans les terres... S'ils étaient aux chutes du Rauros, ça voulait dire qu'ils avaient passé Pelargir sans trop d'encombres, que la flotte défensive du seigneur de Lebennin, gardien des portes de l'Anduin, n'avait pas été efficace. Ou qu'on les avait laissé passer. Elle savait qu'elle n'était pas la seule à avoir eu cette pensée, connaissant parfaitement les rumeurs au sujet de son époux, même si tous avaient eu la politesse de ne pas le mentionner devant elle. Femme de potentiel traître, le titre qui allait avec celui de Dame de Lebennin, et elle en était bien plus consciente ce soir alors que l'honneur de sa contrée d'adoption chutait aussi drastiquement que l'ivresse joyeuse du début de soirée. Elle hocha simplement de la tête quand on dit qu'on comptait sur son expérience aux Maisons de Soins, puis s'éclipsa rapidement en invoquant l'excuse des bagages à réunir. La discussion qu'elle avait eu avec Demenor lors de son retour dans la Cité Blanche lui revenait amèrement à l'esprit et se trouver devant l'homme qu'elle avait espéré épouser un jour n'aidait pas. Elle avait rejoint la délégation peu avant le départ, les larges pans de sa cape dissimulant une dague qu'elle avait emprunté à son frère avant de partir, cachée au milieu des maigres affaires qu'elle avait emporté dans le Nord. On lui avait proposé un cheval qu'elle avait poliment refusé, avant de se joindre au reste du cortège en direction de la forêt.

C'était la première fois qu'elle voyait en voyait une, les deux cités dans lesquelles elle vivait n'étant pas connues pour leurs étendues boisées, mais elle pouvait dire que celle-là n'était pas normale. Quelque chose dans les formes tourmentées de la végétation, dans l'air tout autour d'eux, jusque dans la terre qu'ils foulaient dans un silence trop pesant, même si ce dernier était aussi du aux circonstances. Suivant les pas de ceux devant elle, son regard restait le plus souvent vers le sol, tâchant de ne pas trop se plonger dans la contemplation presque nocive des arbres alentour, et ne se releva qu'en entendant le cri d'alerte venant de l'avant du convoi.
Vilaines bêbêtes:
 
Mais c'était trop tard. Un étau de fils épais et gluants se resserra autour d'elle, d'autres se tendant pour prendre dans leurs filets de nombreux autres imprudents. Avant que ses bras ne soient totalement bloqués, elle dégaina la dague et trancha vivement les fils qui la retenaient, la peur de ce qui avait créé ces pièges mortels motivant ses gestes et faisant battre son cœur à tout rompre. Se libérant enfin, elle ne prit pas le temps d'enlever les toiles encore collées sur elle et se porta plutôt au secours d'autres gondoriens prisonniers, ceux libres l'aidant à s'occuper des suivants. Un, puis deux, puis quatre, puis six qui se dispersèrent pour en aider d'autres. Seule au milieu du chaos ambiant, elle sentit ses mains se mettre à trembler. Des toiles de cette taille ne pouvaient avoir été faites que par d'immenses créatures, qui avaient très certainement remarqué l'agitation de leurs filets... D'affreuses bêtes qu'elle craignait déjà quand elles n'étaient que de la taille d'un dé à coudre...




Perhaps it is better not to tell what you wish
if you cannot
have it.


Dernière édition par Cayla le Jeu 25 Fév - 3:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://abalessa.forumactif.org/
Messages : 104

Date d'inscription : 03/07/2015

PNJ
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Jeu 25 Fév - 3:27

Le membre 'Cayla' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'OUI/NON' :


--------------------------------

#2 'SIX FACES' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfe Sylvain

Thranduil
Feat : Lee Pace


Messages : 840

Date d'inscription : 31/12/2014

Elfe Sylvain
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Jeu 25 Fév - 12:52


La hargne des nains, grands perdants de ce jeu quelque peu anodin ne toucha point son ineffable majesté. Assis sur son fauteuil de chêne et de velours, le bout de ses doigts fins reposaient sur le bois lisse et noble et lorsque Daín lui promit une revanche, le roi elfique inclina légèrement sa tête, sa chevelure opaline glissant sur ses épaules, un faible sourire ourlant ses lippes pâles. Si les nains aimaient perdre la face plus que de raison, il n'y voyait pas d'inconvénients.

Mais très vite, un événement le tira de cette scène de réjouissance. Un homme du Gondor se hâta de venir murmurer quelques mots à son dirigeant, Denethor et si Thranduil n'était guère porté sur l’indiscrétion et l'écoute de sujets qui ne le concernaient pas, son ouïe particulièrement aiguisée entendit les mots qui furent proférés. Aucune réaction ne put se lire sur son faciès plein d'une souveraine finesse et pourtant il sut à l'instant même quelle tournure allait prendre cet anniversaire.

Quelques mots lui furent officiellement donnés et à la suite des seigneurs, le roi Elfe se leva, prenant congé des frairies des bardides. Il croisa le regard de Tauriel qui, soucieuse de remplir ses obligations envers lui, allait le suivre mais il l'en dissuada d'un imperceptible mouvement de la main qu'elle discerna immédiatement. La réunion qui allait suivre se déroulerait à huit clos et cet instant rien n’était à craindre.

***
Voilà maintenant un jour que le cortège avait quitté Dale. Les festivités avaient pris fin et très vite et l’ombre avait remplacé les sourires sur les visages des hommes présents. Il n’était plus question de badiner ou de boire car il était venu le temps de ferrer les chevaux et de prendre l’épée. Puisque le Gondor voulait intercepter les hommes sombres remontant les rives de l’Anduin alors le temps était compté. Boromir et ses hommes ne parviendraient pas assez tôt à leur but en contournant la forêt par le sud. Du fait, le roi des Elfes Sylvains avait proposé à Denethor de se joindre à la cohorte, la renforçant de plus d’une centaine d’Elfes et de leur servir de guide à travers la mortelle Forêt Noire, là où ils se trouvaient à cet instant.

Une part de lui ragea lorsque le piège se resserra sur les Hommes. N’avait-il pourtant pas été assez clair ? Ou alors avait-il peut-être manqué de vigilance… Toujours est-il que ce qu’il redoutait se passa malgré lui. Le fautif était un jeune écuyer du Gondor. S'il n'avait rien fait directement pour s'écarter du chemin, sa monture avait soudain rechigné à lui obéir pour une raison qui n'avait plus d'importance. La seule chose qui comptait à l'instant était de libérer très vite chacun d'entre eux avant que ce piège ne devienne mortel.
Porté par son grand cerf à la robe nivéenne, Thranduil revient au trot, suivi ou précédé par les siens.

“Davo annin gin eliad”  Sortez-les de là.

Déjà les Elfes s’affairaient à aider les victimes des toiles épaisses. Le Sinda leva son regard acéré vers les frondaisons, sa main dégainant Silpion dans un crissement métallique. Tandis que l’un de ses Capitaines vint se tenir près de lui, le souverain, toujours plein de son irrémédiable flegme, s’adressa à lui sans le regarder.

“Gadas. No dirweg…”  C’est un piège. Tenez-vous prêts.

Boromir, qui aidait les siens, se fraya un chemin pour atteindre le seigneur de ces lieux.

“Roi Thranduil, certains de nos chevaux se sont enfui mais personne ne semble blessé.”

Thranduil porta son regard pellucide sur le fils de l'Intendant.

“J’ai envoyé mes gardes les rechercher ils ne tarderont pas à revenir.

En remerciement, le gondorien acquiesça subrepticement avant de se rapprocher d'un pas, lui parlant à voix basse.

“Cela ressemble à un guet-apens.”

Le monarque demeura silencieux un instant, gardant les yeux dans ceux du Dúnedain du sud avant qu'il ne baisse légèrement la tête.

Que vos hommes se tiennent prêts Boromir. Si les créatures se décident à attaquer, nous aurons au moins l'avantage de ne pas être surpris.

Le regard de Boromir se rembrunit à ces mots puis il se tourna vers ses hommes pour préparer la défense.

Thranduil entreprit alors lui aussi de libérer les captifs et d'un coup de talons sur les flancs de sa monture, il traversa le passage, sa lame tranchant le réseau de toiles. Ce faisant, il passa près de la Noldo qu'il trouva paralysée, la peur se lisant sur ses traits doux.

Dame Edhelwen. Le grand cerf blanc se plaça entre elle et le vide qu'elle regardait obstinément. Remontez sur votre cheval et restez près des gardes.D'un geste, il intima aux gardes de s'approcher, eux-mêmes rapportant le destrier de la noble dame. Le roi la regarda encore un instant, ne proférant aucune parole quelque peu rassurante. Il savait ce qui allait arriver, tout comme elle et il était inutile de lui conter de quelconque fables. Elle devait être réactive et vigilante car comme de nombreuses âmes ici présentes, elle allait devoir affronter ses peurs.


The last Elvenking
Truth is we had no choice. We'll try to shield those we can. No better world, let this end. Mothers cry, our boys die,
But we'll stand until the end


Dernière édition par Thranduil le Ven 26 Fév - 23:36, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 104

Date d'inscription : 03/07/2015

PNJ
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Jeu 25 Fév - 12:52

Le membre 'Thranduil' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'SIX FACES' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfe Sylvain

Tauriel
Feat : Evangeline Lilly


Messages : 47

Date d'inscription : 04/12/2015

Elfe Sylvain
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Jeu 25 Fév - 18:06


All Along The Watchtower
Event

Comme elle l’avait présagé, les nains avait grogné et hurler à la tricherie. Cela l’avait presque fait rire alors qu’elle discutait toujours avec ses comparses de cette victoire plus que mériter. Il fallait rendre aux nains que leurs femelles étaient assez fortes. Mais pas assez pour les battre à ce jeu qui consistait à tirer sur une corde dans la boue. Et bien que les nains demandaient une revanche, les elfes rejoignirent leur table où Edhelwen continua de raconter ses périples. Périples que Tauriel continuait d’écouter d’une oreille attentive alors que ses yeux continuaient à se balader dans  la salle. Il ne lui fallut pas plus d’une demi-seconde avant qu’elle ne repère cet étrange homme qui se dirigea vers la table des royaux. Elle se leva rapidement alors, déjà sur le qui-vive mais Thranduil l’en dissuada d’un geste de la main qu’elle repéra rapidement. Elle se rassit alors à sa place, rangeant la lame qu’elle avait discrètement sortie, tout cela en échangeant un regard avec Edhelwen. Regard qui lui sembla identique au sien. Les ennuis allaient commencer à arriver...

OoOo

La forêt dans laquelle ils évoluaient tous depuis des heures était identique à celle qu’elle avait parcouru des dizaines de fois durant les missions qu’elle avait effectuée quand elle était capitaine de la garde. Elle connaissait ses bois et elle connaissait les habitants qui la peuplaient...

Thranduil avait proposé aux hommes de passait par la forêt pour gagner du temps et ainsi qu’ils puissent intercepter ces hommes sombres qui avait débarqués sur les rives de l’Anduin. Et s’ils voulaient vraiment les intercepter, il était clair que le chemin le plus cours était à l’intérieur de ses bois. Contourner la forêt par le sud reviendrait à perdre un temps précieux sur les hommes, encore inconnus qui remontait l’Anduin. Tauriel ne savait pas qui ils étaient mais d’après ce qu’elle avait entendu dire, ces hommes n’étaient certainement pas des amis des hommes.

Elle avait pris place sur le devant du cortège, avec le capitaine et au-devant du Roi. Elle faisait le trajet en silence, posant ses yeux sur tout ce qui lui paraissait suspect. Les bois étaient sombres et la visibilité assez mauvaises pour les hommes qui les suivaient. Ce qui n’était pas le cas pour l’elfe qui faisaient en sorte de tout anticiper. C’était son travail d’ailleurs, anticipé pour éviter au Roi de se trouver dans une position délicate. Et pour l’instant, cela avait plutôt fonctionné puisque Thranduil se trouvait sur son cerf et qu’il se portait bien.

- Les toiles! Prenez garde aux toiles!

À peine ces mots avaient été prononcés par l’un de ses collègues que Tauriel fit volte-face pour regarder ce qui se passait à la fin du cortège. Et le spectacle n’était pas amusant du temps. Apparemment un des chevaux s’était écarté des chemins et plusieurs chevaux et plusieurs hommes se retrouvaient maintenant englués dans les toiles des araignées qui vivaient dans ses bois. Tauriel se dirigea alors prudemment vers les victimes, une lame tendu afin de les aider.

Combien vais-je sauver de personnes ? :
 

Elle s’était donc rapprocher des hommes qui continuaient à se débattre contre les toiles qui les enserraient. D’un coup de dague bien placer, Tauriel tira d’affaire un premier homme qui la remercia alors qu’elle passait à un de ses comparses qui lui était complètement englué dans les fils d’ivoires qui couvraient le sol. Elle coupa les liens puis ceux d’un autre homme avant de les tirer de là et de se tourner vers Thranduil qui les incitaient à rester sur leur garde. Tauriel hocha la tête puis passa son regard sur le reste de la cohorte alors que plusieurs autres se sortaient des toiles.

Elle attrapa alors son arc, celui qu’elle avait dans le dos, et remonta vers un point plus haut, histoire d’avoir un peu de visibilité sur ce qui se passait et pour éviter de se faire avoir une seconde fois.



It is our Fight


Dernière édition par Tauriel le Jeu 25 Fév - 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 104

Date d'inscription : 03/07/2015

PNJ
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Jeu 25 Fév - 18:06

Le membre 'Tauriel' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'SIX FACES' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gondor

Demenor
Feat : Michael Fassbender


Messages : 192

Date d'inscription : 09/11/2015

Gondor
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Jeu 25 Fév - 18:14

All Along The Watchtower


Cayla, Tauriel, Edhelwen, Eraën, Thranduil & Demenor
D’une fête sommes toutes classique durant laquelle j’avais subi une belle déconvenue, nous sommes passés à une traversée de la forêt de Mirkwood, en vue d’accueillir comme il se doit les hommes osant souiller nos terres. Finis les rires, le petit sourire de Cayla qui ne boudait pas sa victoire, les plaisanteries de mes frères Gondoriens après mon échec au jeu de quilles. Au jour avait succédé la nuit dans les cœurs. D’abord dans le regard de l’Intendant, puis dans le ton de Boromir. Voilà pourquoi nous sommes là, à traverser une forêt aujourd’hui. L’ennemi est en marche. Des pirates, bien avancés dans les terres. Dès qu’ils nous l’avaient annoncé, hier, mes pensées allèrent vers le Seigneur de Lebennin, car les paroles de Cayla sur les raisons de son mariage me revinrent en mémoire. Elle doit y penser aussi à cet instant. Du moins l’avoir dans un coin de sa tête, car nous sommes tous concentrés sur notre marche, guidés par un détachement d’elfes. Bien que l’atmosphère soit pesante, je dois bien admettre que cela réveille quelque chose en moi. Comme une excitation guerrière enfouie. Avancer aux côtés de Denethor et de Boromir, comme autrefois, avant que je ne devienne Capitaine des Gardes de la Fontaine, me rappelle toutes les aventures que nous avons pu vivre. Quelque part, cela me manque. Ce qui me manque moins est la mise en danger de mes proches, et je pense à mes fils et à ma fille, restés à Minas Tirith. Je pense aussi à Cayla, sur laquelle je suis censée veiller, qui a été enjointe à participer à la marche vers l’ennemi. Néanmoins si un navire a véritablement accosté, passant les défenses du Gondor et libérant des centaines d’hommes… Alors nul ne sera en sécurité.

Cette impression se renforce lorsque l’obscurité nous enveloppe et que le sol semble bouger… Quel sortilège est-ce là ?

Spoiler:
 

Je… je suis pris au piège ! Les toiles collent à ma peau et à mes vêtements et je me retrouve incapable d’avancer. Des toiles ? Les araignées… Par l’Arbre du Gondor si je pouvais en embrocher quelques-unes je ne m’en priverais pas ! J’aperçois mes comparses, certains ont eu la chance d’esquiver ce désagréable contretemps. Maintenant, il faut se sortir de là…

Spoiler:
 

Décidément, je commence à comprendre que ma place n’est plus hors de Minas Tirith, me voilà guère efficace. Incapable de me défaire de la toile qui m’emprisonne, je commence à ressentir le poids des années. Ne m’a-t-on pas dit que j’étais vieux pas plus tard qu’hier ? Trêve de considérations ridicules sur le sens de la vie, certains de mes compagnons ont réussi à se libérer, d’autres ont été aidés et sont désormais libres de leurs mouvements. Le grand Capitaine n’a plus qu’à attendre d’être libéré à son tour… et peut-être qu’après je pourrais venir en aide à au moins une personne, histoire de ne pas perdre tout mon honneur…
acidbrain




Pour le Gondor



Dernière édition par Demenor le Jeu 25 Fév - 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 104

Date d'inscription : 03/07/2015

PNJ
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Jeu 25 Fév - 18:14

Le membre 'Demenor' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'OUI/NON' :


--------------------------------

#2 'OUI/NON' :


--------------------------------

#3 'SIX FACES' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Saison 1] All Along The Watchtower   Aujourd'hui à 5:34

Revenir en haut Aller en bas
 

[Saison 1] All Along The Watchtower

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Saison 1] All Along The Watchtower
» LA C N E UNE VACHE A LAIT EN TOUTE SAISON !
» saison, l'automne : gratin de poires au roquefort
» SG-Universe, saison 1 [SPOILERS]
» Stargate Atlantis saison 5: le casting

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'Arda :: Pays de Dale-